Site intercommunal >>

Les statuts

Le SMIGRA, autorisé par arrêté préfectoral en date du 6 novembre 1996, sous la présidence de Monsieur Raymond BERDOU, a été créé dans le but de restaurer et d’entretenir les berges et le lit de l’Arize et de ses affluents et ce depuis sa source, commune d’Esplas de Sérou dans le massif de l’Arize jusqu’à sa limite Ariégeoise, commune de Thouars sur Arize.

Dans les limites du bassin versant, le syndicat a pour objet la gestion et l’entretien de la rivière et de ses affluents dans le respect de l’environnement (aspect naturel des cours d’eau) cette gestion se découpe en trois phases :

une étude de définition :

des besoins, des enjeux et des priorités d’action en matière de restauration et d’entretien courant des berges et du lit des cours d’eau.

des travaux

des travaux comprenant une coupe sélective de la végétation des berges ainsi que des travaux de désencombrement du lit (embâcles et dévégétalisation des îlots) afin de maintenir la section d’écoulement. Les techniques employées sont dites « douces » et l’aménagement reste léger. La restauration du cours d’eau principal, l’Arize se réalisera en priorité, la restauration des affluents lui succédera suivant une programmation définie par le SMIGRA.

assurer une surveillance quotidienne de la rivière

ainsi qu’un entretien régulier des travaux de maintenance, afin de pérenniser toutes les actions entreprises et éviter de réengager des opérations lourdes et coûteuses.

Le SMIGRA aura par ailleurs un rôle d’animation, d’information et de conseil

auprès des riverains sur les techniques d’entretien. Il s’attachera à mettre en concordance ses projets d’étude et de restauration avec les trois communes du département de la Haute-Garonne, Montesquieu-Volvestre, Rieux-Volvestre et Carbonne.

Le comité syndical peut étudier toutes nouvelles adhésions au SMIGRA des communes du bassin versant de l’Arize.